Coaching scolaire | Préparation d’examen – Entraînez-vous !

Votre entraînement
Nous l’avons dit dans notre premier article sur le coaching scolaire et le coaching étudiant, chacun doit concevoir sa propre méthode de préparation à un examen.
Voici ici quelques outils venant de la sophrologie et de la relaxation que je vous invite à tester avant de les adopter.
Notez qu’avec un entraînement régulier, ces techniques vont devenir de plus en plus facile à utiliser et surtout de plus en plus efficaces. Alors n’hésitez pas à commencer votre entraînement dès maintenant !

Respirez pour gagner
La respiration est l’outil de base en relaxation tout en étant l’un des plus efficaces et des plus simples à utiliser. Pour ces raisons, commencez par apprendre à respirer pour gagner en efficacité.
Notons ici que la respiration est votre première source d’énergie. Il est donc important d’apprendre à bien respirer pour fabriquer le maximum d’énergie et ainsi éviter d’avoir recours à des produits chimiques disponibles en pharmacie pour lutter contre la fatigue. Rien ne vaut le naturel !

1ère technique de respiration
Avec la technique suivante vous allez :
  • développer votre capacité respiratoire et du coup augmenter considérablement votre production d’énergie (par l’apport d’oxygène qui est votre principale source d’énergie – exactement ce dont vous avez besoin pour apprendre puis pour réviser…),
  • nettoyer en profondeur votre corps (par le rejet des déchets comme le gaz carbonique),
  • favoriser une intense détente de votre corps, de votre mental et une meilleure maîtrise de vos émotions (pas mal pour une simple technique non ? :)

L’idée est de mettre en place une « respiration ventrale » en utilisant au maximum votre ventre et au minimum votre cage thoracique.
Pour découvrir cette technique, je vous invite à cliquer sur le lien suivant : apprendre la respiration ventrale.

Conseil du coach
Entraînez-vous régulièrement car c’est la clé du succès.
Vous pourrez ensuite utiliser facilement cet exercice juste avant l’examen (ou pendant si nécessaire) car il est très discret (sans les mains bien entendu) et personne ne pourra rien voir.
N’oubliez pas que plus vous vous entraînez et plus l’effet est efficace. De plus, avec l’entraînement, vous allez apprendre à mettre en place cette respiration d’une manière naturelle, automatique, et vous n’aurez donc plus à vous en préoccuper (tout comme votre respiration aujourd’hui…).

Auteur : Laurent Bertrel(source internet)

Votre commentaire