mercredi, 24 mars 2010 19:52

La déforestation

La déforestation

Chaque année, les hommes coupent ou arrachent des millions d’hectares de forêts : c’est la déforestation, appelé aussi déboisement. Elle permet de rendre une zone cultivable, d’y construire des habitations ou d’en exploiter le bois. Or, sans les forêts la Terre ne serait pas habitable. En effet, par le mécanisme de la photosynthèse, les plantes et les arbres de la forêt produisent l’oxygène qui permet aux hommes de respirer. La forêt absorbe aussi du gaz carbonique, éliminant ainsi une source de pollution

D’une part, les forêts, et en particulier les forêts tropicales, abritent des milliers, voire des millions, d’espèces de plantes et d’animaux : les spécialistes estiment que l’ensemble des forêts renferment 50% des êtres vivants de la planète. Ainsi la déforestation met-elle en danger de très nombreuses espèces de plantes et d’animaux vivant dans ou en relation avec la forêt. Par exemple, à Madagascar, toutes les espèces de lémuriens (des mammifères qui vivent que dans les forêts tropicales de cette île) sont menacées d’extinction.

D’autre part, comme les arbres et les forêts jouent un rôle très important dans le cycle de l’eau et la stabilité des sols ; la déforestation a également des répercussions sur la nature des sols et sur le climat. En réduisant le ruissellement de l’eau sur le sol, les arbres permettent à celle-ci de s’infiltrer dans la terre ; ils maintiennent donc le sol humide. Sans les arbres, l’eau court sur le sol sans être retenue. Ainsi dans les régions tropicales, à cause de la déforestation il se produit des inondations parce que pendant les saisons de pluies, trop d’eau arrive soudainement aux fleuves, qui entrent en crue.

Par ailleurs, les racines des arbres retiennent la terre, ce qui ralentit l’érosion ; la terre est emportée et les rochers sont mises à nu. Sur les terrains en pente, il peut se produire des éboulements et des glissements de terrain.

Enfin, la vapeur d’eau que rejettent les forêts contribue à augmenter l’humidité de l’air et favorise les pluies. La déforestation peut donc réduire l’importance des pluies et provoquer des sécheresses.

La forêt n’est pas seulement les grands arbres qui la composent ; elle renferme toute une vie animale et végétale où chacun joue un rôle. C’est pourquoi il est vital de la préserver.

Texte réadapté (Encarta 2005)
Publié dans Textes supports
Page 1 sur 2